Vroum vroum

Suite à un post de Gaël sur le salon des bimbos.

De toute façon, il n’est pas à la portée du premier humain venu de posséder un regard froid et distant sur ces machines qui font vroum vroum. C’est une chance de n’en rien avoir à fiche.

Ceci dit. A mes côtés, deux enfants de deux ans – des garçons, certes – éduqués dans deux familles différentes, amies, urbaines et qui n’en ont absolument rien à secouer des voitures en général, sauf qu’elles permettent d’aller du point A au point B en transportant force matériel.

Observation no 1 : Ils ADORENT jouer aux petites voitures – va savoir pourquoi.

Observation no 2 : Que font-ils en jouant aux petites voitures ? De gros bruits de moteur. Certains expliquent d’ailleurs le non succès des voitures électriques (silencieuses) par cet élément gravé dans le subconscient de l’homo erectus bonus malus.