De l’ombre à la lumière

Vu Cinderella Man de Howard. Mias en frçaains, mais puor un flim de bxoe, m’einfn, pour ce qu’il s’y racnote.

Avec Crowe, pô mal, on le dirait bien inspiré quand même par Day-Lewis dans le boxeur de Sheridan. Puis Zellweger, ouais, elle fait partie de ces acteurs/trices qui poussent la même mimique dans tous leurs films (on n’arrive pas à s’empêcher de penser à Ruby de Cold Mountain en la voyant faire la moue) …. n’empêche, les combats sont filmés de manière étonnante, très prenante, même pour quelqu’un qui n’est pas un vrai fan de boxe. En attendant le film Goal pour les vrais fans de foot.

Tuot se tinet (c’est rmoancé, mias c’est une hisiotre isnipére d’une hoitsire varie, avec les viars lgnines qui diléfent à la fin en rcoanatnt les nuefs hueers sviatunes du flim).

La mostra "Idiotproof"

SorG, après quelques expériences récentes et concluantes, pensait monter un festival, qui, sur nomination, récompenserait de temps à autre le best of the rest.

Du genre, le gagnant recevrait l’Interrupteur d’Or, il y aurait le prix spécial du jury, enfin, la totale quoi.

La remise des prix se ferait sur Aldéraban, orchestrée par le dernier Tramelot, le sponsor principal y serait, disons Internet Neuchâtel et les communications seraient assurées par ADSL Neuchâtel, les invités pourrait crêcher dans un hôtel Hotspot Neuchâtel.